UA-88487629-1

20/07/2013

L'UDC et la lutte pour la démocratie

L'histoire est la matière m'ayant toujours le plus intéressé et reste un domaine que j'apprécie énormement étudier, analyser, détailler pour "comprendre" les évenements passés et, dans la mesure du possible, mieux percevoir le présent et construire le futur. 

L'histoire doit être analysée en détail, maniée avec des pincettes, tout en nuance. Ses conséquences et les enjeux qui lui sont liés sont tels qu'ils nous dépassent bien souvent. Hier, le président de la Confédération, l'UDC Ueli Maurer, a été dépassé par l'Histoire. Largement dépassé, une fois de plus. Rien d'étonnant. 
Suite à une question sur le risque que sa visite d'une division blindée chinoise soit reprise à des fins de propagande, alors que l'armée "a tiré sur le peuple et réprimé le mouvement démocratique dans le sang", le président de la Confédération Ueli Maurer a répondu: "je pense que nous pouvons tirer un trait sur cette affaire depuis longtemps". 

La référence, dans la question, aux massacres de la place Tian'anmen est limpide, même pour quelqu'un souvent dépassé par le sens de l'Histoire. La réponse l'est tout autant et montre, une nouvelle fois, le vrai visage de l'UDC. Il ne peut donc pas se plaindre d'avoir été piegé ou de n'avoir pas compris la question, de surcroit, posée en suisse-allemand. 
Ces propos sont inadmissibles, scandaleux et honteux de la part du président de la confédération. Je ne crois pas à une réponse malencontreuse, à une erreur ou à une faute politique. Ueli Maurer pense ce qu'il a dit, pas sûr qu'il soit prêt à l'assumer.

Plus rien ne m'étonne de la part de l'ancien président de l'UDC Suisse. Il a affiché son soutien et son lien amical aux autorités israéliennes à de nombreuses occasions. Il s'est affiché ouvertement comme l'ami de Netanyahu et du génocidaire Ehoud Barak. La signature d'un accord de coopération militaire avec Israël en marge du forum économique mondial en janvier dernier est la dernière en date. 

Un accord signé avec un régime pratiquant l'Apartheid à l'interne (Arabes israéliens) et la colonisation à l'externe. Un régime enlevant et torturant des enfants palestiniens. Un régime bombardant des civils et isolant Gaza depuis plus de 4 longues années. Un régime bloquant les paiements dûes à l'Autorité Palestinienne. 
Rien d'étonnant, hélas, de la part de l'UDC Ueli Maurer. Son parti ayant toujours soutenu les régimes les plus autoritaires. Souvenez-vous du gouvernement segrégationniste d'Afrique du Sud, soutenu ouvertement, face à l'ANC du terroriste Mandela. Blocher, ainsi que son collègue PLR Merz, était dans le coup, pas étonnant que Maurer poursuive son combat politique, en faveur de la xénophobie d'État. 

Certains politiciens devraient sérieusement penser à tirer un trait...sur leur engagement politique !

 

178334983_zoom945.jpgUeli Maurer passe en revue une division blindée de l'armée chinoise
 

 

Commentaires

@Illias Panchard heureuse de vous lire à nouveau.Savez vous traduire la langue Chinoise? même le Suisse -allemand quand on pense aux bourdes secondaires aux mauvaises traductions comme insulte pour traduire critique suite au propos tenus par Madame Blocher .Je mets très souvent en parenthèse les légendes des paparazzis.Ce n'est plus du journalisme comme du temps de Raoul Riesen voire d'autres tous disparus et encore regrettés
au sujet de Monsieur Maurer on sait ses ennemis nombreux,et j'ai lu en vitesse qu'il se serait excusé ou pour calmer les esprits ou simplement qu'il s'est rendu compte trop tard de sa phrase. Sous les feux de la rampe on en connait d'autres qui font pire comme sa Majesté le Roi de Hollande Président Français qui promet travail aux apprentis en serrant davantage la ceinture au patronat.
Monsieur Maurer s'est excusé, connaissez vous un seul Socialiste qui se soit excusé une seule fois pour leurs mensonges aussi gros qu'une termitière?
Y'a vraiment quelque chose qui tourne plus rond du tout dans les milieux politiques ou c'est les colères du dieu soleil qui tapent davantage ,sur *les ciboulots* ou les médias devenus trop pipelettes ou alors les politiciens devenus pour certains gâteux avant l'âge ou Alzheimer pour rester polie/rire
Mais comme cette maladie frappe de plus en plus jeune, bon courage pour vous et les suivants!
toute belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 20/07/2013

Monsieur le Vert... Tendre ou Jeune,

Votre analyse est intéressante. Mais tout tout une partie manque à celle-ci: Les manifestations de la Place Tien an men et la répression qui s'en est suivi ont eu lieu en 1989. Et à quelle date un certain Daniel Brélaz a-t-il, lui aussi, passé plusieurs jours à Beijing?
Oui, au Jeux Olympiques d'été en 2008!... Zut! Ce Grand Vert -qui n'est pas à confondre avec celui de Dune (SF de Frank Herbert)- avait déjà tout oublié. On en revient à Dune: L'Épice aurait fait le plus grand bien au Grand Vert!

Dès lors est-il possible de modifier le titre de votre billet en le remplaçant par:

"UDC et Verts, même combat... pour la démocratie!" ?

Une nouvelle fois la parabole de la paille et de la poutre tombe pile-poil. Elle a certainement été écrite spécialement pour fustiger les politiciens.

Écrit par : Baptiste Kapp | 24/07/2013

C'est facile ce genre de critique et ça donne bonne conscience...

J'aurais bien aimé voir tout autre Conseiller(ère) fédéral(le) passer en revue les chars chinois, puis soumis(e) à l'épreuve de la question qui fâche par un procureur de la presse bien-pensante.

Sûr que les copies n'auraient pas été semblables, mais sûrement imprégnées de gigantesques stères de langue de bois.

L'accord de libre échange avec la Chine n'est pas un coup UDC pur sucre. Tous les partis politiques s'y sont mouillés par intérêt économique pour... nos tireurs de ficelles de l'économie.

Perso, j'aurai préféré qu'il n'y ait pas d'accord. Je préférerais aussi que l'on ne commerce pas avec n'importe quel état voyou, ou dictature, ou pratiquant l'esclavage. Le problème, c'est qu'on ne commercerait avec plus personne !

Si Maurer avait critiqué ses interlocuteurs (par presse interposée) en faisant remarquer que ce n'est pas bien d'écraser un manifestant avec un char... on en serait où avec le schmilblic ?

Écrit par : petard | 24/07/2013

Les commentaires sont fermés.