UA-88487629-1

29/11/2012

Référendum contre la dernière révision de la loi sur l'asile - faire le jeu de la droite dure ?


Fin septembre dernier, les chambres fédérales ont accepté une nouvelle révision de la loi sur l'asile, malgré l'oppositon de la gauche parlementaire. Selon la droite libérale (UDC en tête), la situation est alarmante et le flux migratoire se doit d'être endigué au plus vite.

     Ainsi, le gouvernement pourra tester de nouvelles procédures en matière d'asile, même en dehors du cadre légal. Ce pouvoir sera limité à deux ans, on a

Asyl Referendum !!.jpgeu chaud ! De plus, la désertion ne sera plus reconnu comme un motif pour se voir accorder l'asile. Tout le monde sait que l'Érythrée ne réprime pas durement ses déserteurs... la Suisse et sa belle tradition humanitaire ! La possibilité de déposer une demande d'asile dans une ambassade est aussi enterrée. Une autre particularité suisse qui hélas s'envole. En terme d'hebergement des requérants, la Confédération pourra transformer ses bâtiments en centres pour requérants sans devoir obtenir l'autorisation des cantons ou des communes!

 

      Les partis de gauche, Parti Socialiste et écologistes en tête, se sont battus contre cette révision honteuse, en vain. On pourrait se dire que maintenant qu'elle a été acceptée, nous pouvons vivre avec cette n-ème révision. Le Parti Socialiste est dans cette logique : "Non seulement le PS ne lancera pas le référendum, mais il ne participera pas non plus à une éventuelle récolte de signatures" indique Christian Levrat, président du PS Suisse.

Ainsi, le Parti Socialiste ne soutiendra pas le référendum lancée aujourd'hui par les Verts, la jeunesse socialiste, les jeunes verts, le Forum pour l'intégration des Migrantes et des Migrants, le Parti suisse du travail de Berne, le mouvement de la gauche anticapitaliste, les Juristes démocrates de Suisse et le Centre social protestant de Genève. En somme, le PS ne veut pas faire le jeu de la droite dure et lui offrir une publicité de plus au niveau national. De peur que ce soit "une passe en or pour l'UDC" toujours selon son président, tout juste réellu à l'applaudimètre.

      Mais, en tant que membre d'un parti de gauche, gouvernementale ou non, ne devons-nous pas nous battre contre une loi innacceptable au niveau humain peu importe les considérations tactico-politiciennes ?

 

     La politique est, à mon avis, d'abord question de valeurs et de vision de la société, avant d'être une question de poids et de calcul politique. Hélas, j'ai l'impression que, chez certains politiciens, cette idée de la politique change en même temps que l'accès à des responsabilités politiques.Sachant que cet hiver, les chambres décideront du maintien ou non de l'octroi de l'aide sociale aux requérants, il convient de se demander quelle politique d'asile la gauche veut-elle soutenir, et vite !! 

      Pour ma part, comme militant associatif et membre des Jeunes Verts, je soutiens pleinement le référendum et participerai à la récolte des signatures. Malgré les dernières victoires de la droite dure, je suis convaincu que le référendum, une fois le quorum atteint, a une vraie chance d'être accepté par le peuple. Mais, pour cela, toute la gauche, hormis le parti socialiste apparemment, se doit d'être uni et présente dans la rue avec une présentation concrète des décisions ignobles prises par le parlement à majorité bourgeoise.

       Espérons que les jeunesses des partis politiques de gauche puissent plus influencer les politiques de leurs partis adultes. Cela permettrait peut être d'éviter que la politique nationale du PS et des Verts ne devienne de plus en plus "consensuelle" et ne s'éloigne encore plus des visions de leurs bases militantes respectives. Finalement, ce référendum permettra, j'en suis sûr, de préparer la lutte de terrain contre la nouvelle initiative de l'UDC visant à encore durcir la loi sur l'asile.

      J'espère simplement que le PS n'aura pas, en cas d'acceptation par le peuple, à se sentir en partie coupable de la création de camps d'internement fermés pour les réfugiés prévus dans cette nouvelle initiative dégueulasse... 

À vos stylos camarades !

Les commentaires sont fermés.